Le guide de votre bien-être à domicile

Méditation

La pratique et les objets : coussin de méditation, musique méditation…

yoga

© Vision Images

Méditer permet de descendre progressivement en nous-mêmes grâce à des accessoires qui nous aident à glisser dans un état de bien-être et à atteindre la sérénité. De nombreux objets pour accompagner la méditation : coussin, banc, musique méditation…
  1. Le coussin, pour une méditation confortable
  2. Le banc, pour une profonde relaxation en position assise

Le coussin, pour une méditation confortable

Le coussin de méditation, plus particulièrement utilisé pour la méditation Zazen, permet d’adopter une position confortable et de garder le dos bien droit. Il faut s’asseoir légèrement en avant du coussin, les jambes positionnées en lotus ou demi-lotus. Pour obtenir une parfaite assise, il existe plusieurs versions de remplissage, rendant ainsi les coussins fermes et indéformables selon les matériaux choisis. Tous ces coussins sont confectionnés en tissus totalement bio : coton ou laine. Les matériaux de remplissage sont également issus de culture biologique (balles de sarrasin ou d’épeautre qui se forment au corps ou kapok qui sont un peu plus fermes). Pour un confort optimum, les housses sont munies de fermetures éclairs qui ne contiennent pas de nickel.

Le banc, pour une profonde relaxation en position assise

Les bancs de méditation sont recommandés plus particulièrement lorsque vous pratiquez la méditation en position assise, les genoux pliés, forme de méditation appelée « position du diamant ».

L’assise inclinée du banc induit le basculement du bassin vers l’avant, ce qui permet d’effectuer une profonde respiration abdominale pour une relaxation intense. Le banc permet de délasser la colonne vertébrale grâce à une position correcte du corps.

D’autres objets de méditation dotés de vertus médicinales

Pour une méditation optimale, un environnement propice et l’utilisation d’accessoires sont nécessaires. Les bâtons d’encens sont très précieux car, en plus de parfumer ou de purifier les lieux, ils auraient des vertus médicinales pour soulager les douleurs, combattre les insomnies et soigner toutes sortes de maladies. Ils combattraient même efficacement les épidémies. L’encens est sacré, car il serait le lien permettant de communiquer avec les dieux.

Le Mala est un chapelet d’origine bouddhique ou hindou, utilisé pour la récitation des mantras. Il est composé de grains d’essences de bois différentes et, dans l’hindouisme, on lui prête des vertus spirituelles uniquement en le portant.

Les bols chantants, ou bols tibétains, sont utilisés dans les cérémonies de prière et de méditation. Selon la tradition tibétaine, ils sont constitués d’un alliage de sept métaux différents correspondant aux sept chakras. Le bol est frappé à l’aide d’un maillet, à l’exemple d’un gong. En tournant lentement le bâton à l’intérieur ou à l’extérieur du bol, cela crée une onde qui le fera vibrer et émettra des sons harmonieux.

De tout temps, la musique a été reconnue comme ayant des effets thérapeutiques : les Anciens la considéraient comme une science dont les compositions envoûtantes conduisent sur le chemin de l’épanouissement intérieur. La musique méditation, grâce à des sonorités profondes, conduit à un niveau d’éveil intense et procure un bien-être total.