Le guide de votre bien-être à domicile

Méditation

Actualités

Science : les effets de la méditation sur le cerveau et les émotions

Parue dans la dernière édition de la revue Frontiers in Human Neuroscience, une recherche basée sur l’imagerie médicale a permis de confirmer que les formes de méditation ont un impact durable sur la structure de notre cerveau et permet aussi de réguler nos émotions en réduisant l’activation de l’amygdale (région clé de traitement des émotions).

Les déroulements de l’expérience

Durant toute la durée de l’étude, les participants ont été soumis à un programme de méditation de 8 semaines. A l’issue de cette période, ils ont présenté des effets mesurables concernant le fonctionnement du cerveau. Pour parfaire leur expérience, les spécialistes du Massachusetts General Hospital (MGH), de l'Université de Boston (BU) et d’autres collègues de centres de recherches ont aussi reconnus par imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) des cas différents suivant le genre de méditation mise en ½uvre. Pour le professeur Gaëlle Desbordes, chercheur au Centre d'imagerie biomédicale du MGH et auteur de l’étude, les deux types de méditations utilisées permettent pour la première fois « un traitement des émotions dans le cerveau en dehors de l’état méditatif ».

Une méditation en pleine conscience ou une méditation de la compassion

Pour le programme de méditation « en pleine » conscience, les participants ont été observés sur le développement de l’attention et la conscience de la respiration, les pensées et les émotions. Dans le cas contraire, la méditation de la compassion permet de développer la bonté et la compassion pour soi-même et pour les autres. Des expériences qui ont permis d’observer des scanners du cerveau différents : moins d’activation de l’amygdale droite pour améliorer la stabilité émotionnelle et la réaction au stress.